L’échange de pratiques et la formation

Nécessité de recréer du lien, recherche de leviers pour passer à l'action, envie de bâtir des réseaux apprenants et d'entraide au sein de l'organisation, enjeux sur la capitalisation des compétences internes,  besoin de développer de nouveaux savoir- faire et savoir-être…

Le co-développement (ou l'échange de pratiques) a pour objectifs d’accompagner un groupe de personnes, ayant la même nature d’activité ou le même niveau de responsabilités. Ses finalités sont la capitalisation des bonnes pratiques et l’apprentissage de l’aide mutuelle à progresser. Mon rôle, en tant que coach, est de transférer les outils ou notions utiles dans un objectif de « montée en compétence » des participants et d’être le garant du processus d’accompagnement spécifique permettant d’expérimenter les postures favorisant le développement du groupe telles que :
  • apprendre à être plus efficace,
  • élargir ses modèles de référence,
  • prendre le temps de la réflexion pour gagner du temps dans l’action,
  • de développer la solidarité,
  • consolider l’identité professionnelle,
  • apprendre à aider et à être aidé,
  • apprendre à apprendre,
  • apprendre ensemble dans le plaisir partagé…
Les modalités concrètes du co-développement ou échange de pratiques

Des groupes de 8 personnes en moyenne sont constitués et vont vivre une série de 8 rencontres d’une demi-journée avec un animateur, ceci sur une durée de 4 à 6 mois.  

La formation : faire pour apprendre à faire ! L'action porte en elle-même le processus de formation, faire pour apprendre, faire c'est apprendre. L'approche pédagogique employée repose sur la dynamique de groupe, la collaboration, la reconnaissance du savoir pratique, le jeu, la créativité et la mise en mouvement.

Sur ces modalités, je construis et mets en œuvre des modules sur-mesure courts (ateliers de 2 à 4h) ou plus longs (1 à plusieurs jours) sur les thèmes génériques suivants : Management, Accompagnement du changement,   gestion de projets.

Les dispositifs d’accompagnement collectifs mis en place qui vont de la formation fondée sur l’échange de pratiques ou le co-développement jusqu’à l’ingénierie de séminaires sur mesure, ont pour objectif d’aider les cadres à « manager par le sens » tout en garantissant la cohérence des pratiques managériales avec les principes du développement durable.